15 réactions physiques dues à l’amour dévoilées par des scientifiques

réactions physiques

On pense que l’amour est simplement une histoire de sentiments et d’émotions, empli de mystère et d’inconscience. 

Pourtant, de nombreux scientifiques se sont penchés sur les relations amoureuses pour comprendre ce qui se passait aussi bien dans le corps que dans l’esprit de chaque partenaire. Leurs découvertes sont tout à fait sérieuses même si parfois elles prêtent à sourire.

Voici 15 révélations scientifiques sur les réactions physiques qui vont vous donner une autre vision de l’amour.

1- L’amour est un malstroëm d’amphétamines :
Vus par les scientifiques, les premiers moments d’une rencontre amoureuse sont avant tout une tempête hormonale qui balaie votre corps tout entier : dopamine, adrénaline, ocytocine. La plus importante de toutes ces molécules est certainement la phényléthylamine qui est en quelque sorte l’amphétamine naturelle de l’amour et du bonheur. On retrouve cette molécule dans le chocolat et cela pourrait expliquer que lors des chagrins d’amour, on se rabat sur des plaques de chocolat au lait.

2- L’amour est un besoin primitif et biologique :
Ce besoin est lié à la dopamine située dans notre cerveau. La dopamine est un neurotransmetteur, c’est-à-dire une molécule qui transmet des informations entre les neurones. Elle agit dans les systèmes désirants généraux qui se situent à la base du cerveau et irriguent le cortex cérébral.

3- La réactions physiques agit comme un anti-douleurs :
Mesdames, lorsque vous avez la migraine, vous ne pourrez plus refuser les câlins de votre partenaire. Une étude vient de révéler que les câlins agissent comme des anti-douleurs car ils provoquent la même réaction neurologique.

Pour voir les autres réactions physiques dues à l’amour dévoilés par des scientifiques, allez en page 2